Chauffage électrique : adaptabilité et technologie

"

Les dépenses inhérentes à la consommation énergétique peuvent atteindre des sommets si le matériel de chauffage n’est pas adapté à l’habitat. La garantie d’un bon confort thermique passe d’abord par une isolation optimale du logement et par des radiateurs récents. Si comme 34 % des foyers français vous décidez d’installer ou de renouveler votre système de chauffage électrique, voici quelques informations pour vous guider.

Les différentes technologies de chauffage électrique

Le chauffage électrique fonctionne selon le principe de l’effet joule : le courant électrique passe dans un conducteur pour produire un effet thermique, ce qui fait augmenter la température du conducteur. La chaleur produite se diffuse ensuite soit par convection, soit par rayonnement, soit par accumulation.

Les convecteurs électriques sont moins chers à l’achat, mais plus énergivores. Leur technologie fonctionne selon le principe physique que l’air chaud est plus léger que l’air froid. L’air froid ambiant pénètre dans le radiateur de manière naturelle et est réchauffé par une résistance. Il ressort par une grille située sur le haut de l’appareil.

Les chauffages par rayonnement sont plus perfectionnés, car ils combinent à la fois la convection et le rayonnement. La résistance électrique du radiateur chauffe une plaque qui diffuse ensuite la chaleur sur tous les murs et objets de la pièce. Ces appareils diffusent donc une chaleur homogène tout le temps qu’ils sont allumés. Le temps de chauffe de ces radiateurs permet d’obtenir la température souhaitée très rapidement.

Pour de réelles économies d’énergie, mieux vaut investir dans des radiateurs à inertie. Ils cumulent la convection et le rayonnement avec un système d’accumulation de l’énergie. Ces radiateurs basse consommation stockent la chaleur dans le cœur de chauffe de l’appareil et la restituent dans toute la pièce par rayonnement, de manière progressive et à basse température, sur une longue durée. Ils permettent d’obtenir une chaleur constante et homogène même lorsque le radiateur est éteint.

On trouve sur le marché deux types des radiateurs à inertie :

  • le radiateur à inertie fluide : la chaleur est stockée dans un liquide minéral ou végétal, appelé fluide caloporteur. Il offre un confort de chauffe proche de celui d’un chauffage central,
  • le radiateur à inertie sèche : la chaleur est stockée dans un matériau solide en brique, en faïence, en céramique ou autre. Il offre une chaleur constante et sans variation.

Les fonctionnalités disponibles sur les radiateurs électriques

Les radiateurs électriques de dernière génération, toutes technologies confondues, sont disponibles en version connectée et programmable. Ces options permettent d’en optimiser l’utilisation pour mieux maîtriser la consommation.

La programmation permet de faire fonctionner les radiateurs pendant les heures creuses, moins onéreuses, ou en fonction des moments de présence des occupants.

La fonction de connectivité permet à l’appareil de choisir en toute autonomie le mode le plus approprié à son environnement (fenêtre ouverte, logement inoccupé). L’utilisateur peut piloter à distance les équipements de chauffage connectés via son smartphone ou sa tablette.

Les prix et la consommation des appareils varient selon la technologie, les fonctionnalités choisies et la puissance des appareils. N’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel du secteur pour vous accompagner dans le choix et la pose de vos appareils dans toutes les pièces de votre logement.

Autres articles

Choisir un interphone adapté à ses besoins

Choisir un interphone adapté à ses besoins

Fréquemment utilisés pour sécuriser l’entrée des immeubles, les portiers audio et vidéo se démocratisent sur les portails des maisons. Ces contrôles d’accès à...

Une Question ?

Un Conseil ?

Notre équipe est disponible pour vous conseiller, et vous proposer la solution qu’il vous faut ! Nous vous proposons un devis / une étude personnalisée en 48H.

Nous suivre

Pin It on Pinterest

Share This